Séance couple à Paris pour tester le Canon EOS R

Début mars, Canon m'a offert la possibilité de tester durant quelques jours leur nouveau boitier mirroless, l'EOS R. Je ne rentrerai pas dans les détails techniques, car je trouve ça d'un ennui monstre :D Et qu'il est facile de trouver des tests complets sur le net. Mais je vais plutôt vous expliquer ce qui m'attire personnellement dans ce nouvel appareil photo, dans les grandes lignes. Et vous donner mes impressions. Cet article intéressera peut-être plus les photographes pro ou amateurs. Mais comme vous avez été nombreux à me demander ce que j'en avais pensé, je me suis dit autant en faire un petit article :)


Pour tester ce boitier, j'ai demandé à un couple d'amis, Laurent & Marie, de bien vouloir faire une séance photo dans Paris. Nous sommes retrouvés sur l’île Saint Louis. La météo n'était vraiment pas avec nous ce jour-là ! Il pleuvait et faisait froid ! En temps normal j'aurais proposé de décaler la séance ou bien de la faire à domicile. Mais devant rendre le boitier 3 jours plus tard, et n'étant pas disponibles les jours restants, nous n'avions pas le choix. Mais quoi qu'il en soit je les remercie encore de s'être prêtés au jeu !

Séance photo couple à Paris avec le Canon EOS R

Les avantages de ce boîtier


1. Plus léger et plus petit

Depuis plus d'un an je cherche à m'alléger en travaillant et lors de mes voyages, et à gagner en place. Les boîtiers reflex et les objectifs professionnels peuvent être très lourds à porter, surtout quand on doit les avoir avec soi durant toute une journée. Mes poignets et mon dos le ressentent. L'avancée technologique des appareils photos avec notamment les boîtiers mirroless, permet aujourd'hui de concevoir des boîtiers bien plus légers et compacts. Presque deux fois plus léger que mon boitier actuel, un 5D Mark III ! Et ça on le ressent immédiatement !


2. Silencieux

Du fait qu'il n'y ait plus de miroir, le déclenchement est ultra silencieux (il n'y a même aucun bruit). Cela peut être très pratique lorsqu'on a besoin de se faire discret, notamment lors des cérémonies mariages. En voyage c'est idéal quand on veut approcher des animaux et les prendre en photo sans attirer leur attention ou les effrayer !


3. Fini les problèmes de mise au point

Les boîtiers reflex sont très souvent sujet à des problèmes de mise au point, appelés front et back focus. Pour cette raison, nous devons faire réviser nos appareils une fois par an. Rien de grave fort heureusement, puisqu'on a l'habitude de multiplier les prises de vue pour une même scène. Mais plutôt très déplaisant... Les boîtiers mirrorless utilisent une autre technique de mise au point qui ne souffre de ce problème !


5. WI-FI intégré

Oui ça peut paraître gadget, et ça existe déjà sur des boîtiers plus récents que le mien :D Mais cette fonctionnalité, ils l'ont gardée et je trouve ça vraiment cool ! Moi j'y vois l'avantage en voyage d'envoyer directement sur mon téléphone une photo de la journée, de la traiter (ou non) via l'application Lightroom pour mobile, et de la partager sur les réseaux sociaux. Au lieu d'attendre d'être de retour, de décharger sur mon ordinateur, de trier etc etc :)

Pour une utilisation professionnelle, cela permet de partager un aperçu de qualité en quasi temps réel !



L'utilisation en séance


Pour vous situer le contexte, j'ai récupéré le boitier un vendredi matin au siège de Canon, et la séance a eu lieu en début d'après-midi. Chez Canon depuis toujours, je suis familière avec leurs menus et l'emplacement de leurs boutons. De ce fait je n'étais pas complètement perdue. Mais je dois avouer que la prise en main n'a pas été si facile que ça et demanderait un temps d'adaptation plus long. Légèrement perturbée, j'ai alors délaissé Laurent & Marie... impossible de gérer la séance en elle-même et ce nouveau matériel. Ils étaient prévenus et comprenaient parfaitement, mais je suis bien contente d'avoir fait ça avec eux :D Et pour la petite histoire Laurent est également photographe à Something Pink Studio. Il comprenait alors d'autant plus mes difficultés :D

Je voulais tester la mise au point tactile : l'appareil fait instantanément la mise au point et prend la photo là où on touche l'écran. Très rapide, mais on a vite faite de faire des photos sans faire attention :D

La visée électronique est très performante, on peut visualiser le résultat directement dans le viseur et ajuster. Mais le point faible est pour moi la lenteur de déplacement du point d'autofocus, comparé à mon boitier actuel. En fait, on peut faire la mise au point tactile sur l'écran même avec la visée électronique. Et je pense que c'est comme cela qu'elle doit être faite. Mais les habitudes sont tenaces et je n'ai pas eu le temps de m'y faire.

Régulièrement en prestation mariage, il m'arrive de shooter "à l'aveugle", c'est à dire les bras tendus pour faire une photo de plus haut. Pour cela l'écran orientable et tactile est le bienvenue !

Le mode prise de vue en rafale (8im/sec.) est également sympa mais ne vaut pas celui de Sony (10im/sec. pour le A7III) avec lequel on peut créer de vrais petits films à base de photos...Bon ce n'est pas une fonction primordiale mais moi qui suis fan de GIF je trouve ça super cool :D

Un autre élément me manquait beaucoup, la molette au dos de l'appareil. Qui me sert à régler la vitesse de prise de vue mais aussi à faire défiler les photos en mode lecture, et ce avec une rapidité impressionnante. Cette molette, elle n'existe plus sur l'EOS R, et le défilement des photos en mode lecture se fait soit en appuyant sur le bouton multidirectionnel, soit de façon tactile sur l'écran. L'une ou l'autre des solutions fait perdre un temps précieux tant le temps de défilement est lent. Et ça c'est vraiment déconcertant, pour ne pas dire énervant.

J'ai aussi testé le suivi de mise au point sur un sujet en mouvement : là non plus rien d'exceptionnel, il ne faut pas que le sujet aille trop vite... mais cela devrait être corrigé prochainement avec une mise à jour logiciel en intégrant le eye-tracking.

Je n'ai pas eu le temps de personnaliser les fonctions, et notamment leur bouton barre "révolutionnaire". A mon sens je ne l'ai vraiment pas eu assez longtemps en main pour avoir un avis définitif. J'ai vraiment senti la différence de poids, et la rapidité de mise au point en revanche, ce que je recherchais avant tout !


Le reste du week-end je l'ai surtout laissé à mon copain, pour qu'il le teste avec le 24-105 f4 RF, un objectif spécialement conçu pour les mirrorless. Une utilisation polyvalente qui peut être très utile en voyage ! Et à cette occasion nous avions été au Zoo de Vincennes ! Je n'y avais pas remis les pieds depuis toute petite et j'avais un peu peur depuis sa réouverture et les mauvaises critiques qui ont suivie. Mais j'ai été agréablement surprise et vous le recommande pour passer une belle journée en famille !


Le lundi, mon dernier jour d'essai, je m'en suis servi pour la vidéo, très critiquée car la 4K est cropée (autrement dit si vous filmez avec une optique 24, cela équivaut à filmer avec un 43mm...). Et effectivement c'est très embêtant quand on aime faire des vidéos en plus des photos. J'ai donc filmé en HD tout simplement, comme avec mon bon 5D ! Je n'ai pas encore monteé et traité le film... alors je ne peux vous faire de retour à ce sujet. Mais concernant la prise de vue vidéo, moi qui ne suis pas vidéaste professionnelle, j'ai adoré la mise au point tactile sur écran ! :D Fini les multiples tentatives de netteté sur différents plans avec mise au point manuelle !


Les photos : le résultat

Au visionnage et au traitement des photos, j'ai été impressionnée par la qualité et le piqué des images (j'avais gardé mes optiques à focale fixe série L). J'ai été également bluffée par la récupération des détails dans les ombres ! En post-traitement, on peut facilement monter à +2IL sans trop endommager la photo. Et les photos prises en ISO élevé, type 4000 ISO, gardent une très bonne définition sans bruit. Comparé au 5D Mark III, il y a une réelle différence. Et j'ai noté une légère différence quand j'appliquais mon preset habituel, qu'il a fallu ajuster un peu, mais rien de dramatique.


Au final j'ai trouvé ce premier boitier mirroless très prometteur ! Je suis convaincue par la légèreté du boitier et ses performances. J'attendrai toutefois, avec impatience, la prochaine version avant d'investir (car c'est tout de même un sacré budget), et qui sera équipée, je l'espère vivement, du double slot (possibilité de mettre deux cartes mémoires), de la vidéo 4k non cropée et du défilement ultra-rapide des photos en mode lecture !

231 vues

Copyright Carole Juin - Les photos et textes de ce site ne sont pas libres de droit - SIRET 813 316 213 - APE 7420Z - TVA applicable.

CGU

  • Carole J. Photographie sur Facebook
  • Carole J. Photographie sur Instagram